Pays d'Urfé, Forez (dép. : 42)

Rien de tel qu'un week end prolongé pour profiter de cette fin d'octobre clémente. Traditionellement, nous participons à la journée portes ouvertes du Domaine du Banchet à Bussy-Albieux. Pourquoi ne pas explorer les environs ?

POMMIERS :

Nous passons notre première nuit à Pommiers sur la place. Face à nous, le prieuré est magnifiquement éclairé. Nous partons donc pour une promenade nocturne...Les moines bénédictins de l'Abbaye de Nantua se sont installé au nord de la plaine du Forez, à Pommiers, au 9° siècle. Un premier prieuré est construit. mais un siclé plus atrd, la communauté rejoint l'Abbaye de Cluny. Il convient de construire un nouveau prieuré, plus digne de cette nouvelle allégence. C'est ainsi que l'édifice actuel et son église ont été reconstruits. ils ont abrité les moines pendant près de mille ans. Un village s'érige autour. 

Lorsque la Guerre de 100 ans éclate, une enceinte et des remparts sont érigés. La chicane et les meurtrières de la porte Charles VII existent encore de nos jours. Le monastère quant à lui est flanqué de grosses tours qui dominent tous les alentours.

L'histoire pourrait s'arrêter là... Mais non ! A la révolution française, le prieuré est confisqué, la communauté dispersée. Le prieuré est élévé au rang de "bien national". 

De nos jours, le "poteau de tortures" se dresse encore en bonne place au pied de l'église. L'ancien monastère (11° et 12° siècle) est situé dans les sous-sols de monastère actuel et correspond au premier prieuré. Le logis du Prieur, bâti au 16° siécle, se compose d'une belle galerie à arcades et de fenêtres à meneaux.

SAINT GERMAIN LAVAL :

D'importants travaux de rénovation ont été entrepris à Saint Germain Laval. Nous suivons le sentier touristique qui nous entraine de ruelles en escaliers, parfois bien escarpés. Saint Germain a été construit sur un promontoire. Ce gros bourg ne se laisse pas découvrir aussi facilement : il nous faudra bien regarder, lever les yeux ...ou les baisser pour découvrir ici un visage de pierre, là un buste de bois. De l'église de la Madeleine à la chapelle de Baffy la descente sera rude...Et la montée pire encore ! Mais quel plaisir !

LE CHATEAU DE LA BATIE D'URFE :

Mais où se cache-t-il donc ? Le GPS est muet ! Pas de Bâtie d'Urfée ! L'atlas routier...Comme d'hab ! L'info que nous cherchons est dans ...les trous de la spirale ! Heureusement, les panneaux indicateurs sont très nombreux. Le château se situe à... Saint Etienne le Molard ! Nous empruntons une route minuscule...pourvu qu'on n'ait pas à croiser un autre camping-car...Le parking est spacieux bien aménagé, avec des plots de ciment pour éviter l'enlisement. Sitôt franchi le portail, un domaine Rennaissance nous livre ses secrets. Tous les arts de la Renaissance sont réunis ici : jardins d'ornements, galeries couvertes, sphinx, grotte de rocailles...Cette maison forte de la plaine du Forez a été transformée en château d'influence rennaissance italienne par Claude d'Urfé. Ce dernier était au service de François I puis d'Henri II. Il voyageait beaucoup et rapportait de multiples idées pour l'aménagement de sa Bâtie.

Attardons nous sur quelques secrets...

Le sphinx protège l'accès de la bibliothèque, lieu d'humanisme et de ssavoir, depuis le 16° siècle. Sur sa poitrine, sa devise s'affiche : "garde la connaissance ne ta demeure" !

La rampe d'accès devait permettre de rejoindre la bibliothèque par un homme monté à cheval. Las ! L'étroitesse du perron ne permettait pas à l'animal de se retourner pour redescendre ! Je vous laisse immaginer la scéne : un cheval qui "bronche", des ruades, des cris...Ce n'est pas vraiment ainsi qu'on peut imaginer l'accueil de visiteurs dans un lieu d'humanisme et de savoir. C'est donc à pieds que les invités monteront la rampe et la re-descendrons... Sur les fesses parfois tant elle est raide et glissante ! Les flancs sont ornés de tableaux de la mythologie.

La grotte de rocailles est la seule du 16° siècle encore conservée en France ! Des décors mythologiques eux aussi ornent ses murs. ils ont été réalisés en galets, stalactiques, coquillages, perles et sables colorés. Neptune cotoie le Dieu Pan, des nymphes et des satyres. Il convient de la traverser pour rejoindre la chapelle.

C'était l'une des plus belles du royaume, toute d'or et d'azur, frappée du monogramme de Claude d'Urfé. Il reste les magnifiques marbres du maitre hotel qui relatent l'histoire de l'arche de Noé. 

Un dernier secret ? C'est dans les murs de la Batie que le petit-fils de Claude d'Urfé, Honoré d'Urfé, a écrit le premier roman français ! En...5 000 pages... C'ets bien çà cinq mille ! il narre les amours d'Astrée et Céladon sur les bords du Lignon. A l'époque, il était de très bon ton de connaitre les personnages et leurs multiples aventures... De nos jours...Qui a lu l'Astrée ? Qui sait que Céladon avait un ruban d'une couleur verte très particukière : le vert..Céladon bien sûr !

PRIEURE DE MONTVERDUN :

Tu as vu ? Une espèce de chateau fort tout en haut d'un pic ? Nous escaladons la colline pour nous rapprocher de ce prieuré inquiétant. Hautes murailles, portes épaisses bardées de clous, murs noir basalte...Le prieuré de Montverdun domine la plaine du Forez depuis le XII° siècle. Plein de courage, nous toquons à la porte principale... Fermé ! Pourtant le panneau indique que c'est ouvert... Nous insistons... Seul le silence nous répond ! Tant pis ! Faisons le tour de l'enceinte... La beauté et la force du lieu nous surprennent. En contrebas, au milieu des vignes, une vierge veille sur la plaine, tout à côté d'un beau pigeonnier.

CHALMAZEL :

Nous cherchons l'aire de camping-car pour une étape nocturne et suivons les panneaux. C'est quoi ce binz ??? On s'éloigne de plus en plus de la Ville ?!?! Heureusement, nous avons du pain frais ! L'aire se situe à la station de ski à quelques kilomètres de Chalmazel. Elle doit être refaite d'après mes lectures. nous constatons...Qu'elle est toujours aussi artisanale ! Bien équipée mais sauvage...En haut d'une piste de ski ! Nous on aime ! Amis camping-caristes, vous aurez besoin d'une grande rallonge électrique et d'une multi-prise car il n'y a qu'un seul point de raccordement à partager...La nuit sera clame et réparatrice. La station est déserte. Au matin, malgré le brouillard, nous partons pour une randonnée, sans topo-guide...Erreur ?! Le fléchage s'avérera parfait et nous profiterons d'un bon bol d'air et d'une belle cueillette de champignons.

CHARLIEU :

Ce matin, le château des Tartus à Chalmazel est fermé à la visite. Tant pis ! Nous irons donc à Charlieu visiter l'Abbaye. Fondée en 875, elle sera tout comme Pommiers rattachée à l'abbaye de Cluny en 932 pour reprendre son indépendance à la fin du 18° siècle. Les maisons médiévales de la ville et la Tour défensive Philippe Auguste confère à Charlieu un charme unique. Et surtout ...ne partez pas sans... l'Andouille ! Ah...L'Andouille de Charlieu...Haut moment !  Un personnage dites vous ? Pas du tout ! Il s'agit d'un sorte de grosse "saucisse" cuite ! Aussi bonne chaude que froide, en entrée ou plat principal... Toutes les raisons sont bonnes pour faire l'andouille !!!

INFOS PRATIQUES :

Département 42 : La Loire

Pas de souci de stationnement nocturnes hors périodes. En été : privilégiez le camping à Pommiers et St Germain Laval. Aires de service et stationnement  à Chalmazel et Charlieu pour cette vadrouille de 4 jours.

internet : www.loire.fr ; www.cc-paysurfe.fr ( randonnées) ; http//monsite.wanadoo.fr/pays-d-urfe.sic

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site